yorksranter + oas   1

Coup d’Etat de 1961: quand les services surveillaient (déjà) militaires et fascistes - Page 1 | Mediapart
La répression de l’OAS a eu pour conséquence de voir les chefs de Jeune Nation signifier à ceux de l’OAS leur retrait de tout projet de lutte armée pour mieux se développer politiquement parmi les étudiants. Durant les années suivantes, les universités françaises voient monter les affrontements entre étudiants « fascistes » et « antifascistes ». En 1967, ces heurts mènent à une présence policière sur le site de la faculté de Nanterre, provoquant du même coup la diffusion d’une rumeur du fichage des étudiants gauchistes par l’université. C’est ce climat qui amène, en janvier 1968, Daniel Cohn-Bendit à prendre à partie le ministre de la jeunesse et des sports
may68  oas  degaulle  history  spooks  france 
april 2018 by yorksranter

Copy this bookmark:



description:


tags: