unknowns + secteur_assurance   54

L'Assurtech Simplis lève 2 millions d'euros auprès du courtier April
Simplis, lancé en 2016 propose des assurances destinées au micro-entrepreneur à prix attractifs. La SU a notamment conclu des partenariats avec des plateformes (Uber...) pour couvrir leurs auto-entrepreneurs.
April a notamment participé au tour de table
secteur_ASSURANCE  marché_PROFESSIONNEL  acteur_STARTUP  client_MATMUT 
9 weeks ago by unknowns
Allianz Partners ouvre 3 centres d'innovation dédiés aux services
Le groupe annonce la création de 3 nouveaux centres dédiés à l'innovation de service sur les secteurs du voyage, de l'assistance et de la santé.
Ces derniers conceptualisent, testent et intègrent des process innovants, des produits et de nouveaux modèles économiques en s'appuyant sur des expertises sectorielles issues de start-up et autres acteurs du digital. Le centre d'innovation dédié au voyage a pour ambition de digitaliser le parcours client des voyageurs.
En parallèle, l'unité consacrée à la santé conçoit des offres innovantes en lien avec le domaine médical et les services à la personne. Parmi ceux-ci, le "Symptom checker", un service qui aide l'utilisateur à évaluer ses symptômes et ainsi à détecter une éventuelle urgence médicale. L'équipe entend aujourd'hui lancer une plateforme globale de vidéoconsultation.
client_MATMUT  secteur_ASSURANCE  marché_HEALTHTECH  Allianz  pays_FRANCE 
11 weeks ago by unknowns
L'Inde, le nouvel El Dorado de l'assurance ?
Article très complet sur le potentiel de l'assurance en Inde et comment pénétrer le marché
secteur_ASSURANCE  India 
june 2018 by unknowns
Partenariat C-Discount Casino Banque Malakoff Mederic
Casser les prix, démocratiser un marché complexe et en simplifier l’accès », tels sont les objectifs de Banque Casino et Cdiscount, filiales du groupe Casino, qui se lancent sur le marché de l’assurance emprunteur.

En s’associant avec le courtier grossiste Utwin, le groupe bancaire veut simplifier la souscription aux clients avec un dispositif 100% en ligne, sans rendez-vous et qui peut être finalisé rapidement. « Au besoin, Banque Casino prend également en charge l’ensemble des formalités administratives liées à la résiliation du précédent contrat », indique un communiqué.

GARANTIE DU MEILLEUR PRIX

Le groupe bancaire veut proposer l’une des offres les moins chères du marché. Il s’est adjoint l’expertise de Malakoff Médéric pour concevoir le produit qui propose les mêmes garanties que les banques traditionnelles.

En outre, la banque propose une garantie du meilleur prix. Si le client trouve moins cher ailleurs, dans les trois mois suivants la souscription, il pourra prétendre à un tarif équivalent ou à la résiliation du contrat d’assurance sans préavis.

Une opération qui représente un levier de diversification pour les uns et l’ouverture à de nouveaux clients pour les autres. Comme l’indique Emmanuel Grenier, PDG de Cdiscount, dans un communiqué, « l’association du savoir-faire de Banque Casino à la force de la marque Cdiscount et du trafic de son site – 20 millions de visiteurs par mois –, […] permet de challenger les prix au profit des consommateurs et de simplifier l’accès aux produits financiers. »
secteur_BANQUE  secteur_RETAIL  secteur_ASSURANCE  partenariat  Casino  Malakoff  C-Discount 
june 2018 by unknowns
Partenariat digital entre AXA Assurance et ING
AXA assurance annonce, ce 13 juin, avoir signé un partenariat exclusif de bancassurance avec le groupe ING. Objectif : fournir des produits d’assurances et des services associés par l’intermédiaire d’une plateforme d’assurance numérique centralisée. De fait, Axa proposera des produits d’assurances dommages, santé et de prévoyance aux clients d’ING dans six pays : la France, l’Allemagne, l’Italie, la République Tchèque, l’Autriche et l’Australie.
secteur_ASSURANCE  AXA  ING  partenariat 
june 2018 by unknowns
Malakoff Mederic et Humanis ont validé leur rapprochement prévu pour janvier 2019
Les deux groupes de protection sociale ont adopté le 13 juin 2018 le principe de leur rapprochement au 1er janvier 2019. Ils vont à présent mettre en œuvre les procédures sociales et réglementaires préalables à l’engagement de travaux opérationnels de rapprochement en vue de constituer un acteur majeur de la protection sociale complémentaire (retraite et assurance de personnes). Les deux groupes, qui partagent des valeurs communes paritaires et mutualistes, souhaitent associer leurs atouts respectifs et leurs complémentarités afin de défendre les intérêts de leurs clients (branches professionnelles, entreprises et particuliers) et de relever les défis industriels, financiers, réglementaires et digitaux liés à la transformation de leur environnement.

A travers ce projet de rapprochement, la volonté de Humanis et de Malakoff Médéric est d’associer leurs atouts respectifs et leurs complémentarités pour :
-Affirmer les valeurs et la pertinence du modèle paritaire et mutualiste, garant de l’intérêt de leurs clients (branches professionnelles, entreprises et particuliers) ;
-Assurer le développement durable de leur activité commerciale et de la qualité de leur service client ; renforcer leur capacité à investir dans le digital, la data et les services afin d’être toujours plus innovant ;
- Consolider la qualité et l’efficience de la gestion et du versement des pensions en retraite complémentaire ; développer leur ancrage dans l’économie sociale et solidaire et leurs engagements au service des plus fragiles.
secteur_ASSURANCE  fusion  Malakoff  Humanis 
june 2018 by unknowns
La Banque Postale distribue un service de CNP Assurance
CNP Assurances et La Banque Postale annoncent aujourd’hui le lancement national d’un support croissance avec garantie de 80 % du versement net à échéance de 12 ans. Proposé dans le cadre de la gestion libre du contrat d’assurance vie Cachemire 2, il est distribué par La Banque Postale et permet de rechercher la performance avec une garantie partielle du capital.

Dans un contexte de taux bas, ce nouveau type de support offre une alternative à l’investissement sur le fonds euros avec un potentiel de rendement supérieur sur le long terme. Commercialisé par La Banque Postale et intégré dans la formule « gestion libre » du contrat d’assurance vie Cachemire 2, aux côtés des supports euros et en unités de comptes, ce support conçu et géré par CNP Assurances offre une protection du capital de 80 % (nets de frais sur versements) à une échéance de 12 ans.
CNP  banque_postale  secteur_BANQUE  secteur_ASSURANCE  alliance 
june 2018 by unknowns
Rapprochement Banque Postale et CNP Assurance à l'etude
Selon le site internet de BFM Business qui ne cite pas ses sources, l'entreprise publique va devoir investir entre deux et quatre milliards d'euros à moyen terme pour se transformer face au déclin structurel de son activité courrier historique.

Selon BFM, une injection d'argent public étant écartée, la piste d'un rapprochement entre la filiale bancaire de la Poste et CNP Assurances, qui ont toutes les deux la CDC pour actionnaire, serait à l'étude
CNP  secteur_BANQUE  secteur_ASSURANCE  alliance  CDC 
june 2018 by unknowns
Swiss Life mise sur l'intelligence artificielle pour doper ses commerciaux
Swiss Life mise sur l'IA pour équiper ses conseillers et agents généraux d'un assistant virtuel. La firme a travaillé avec le cabinet Quantmetry.
L'outil permet notamment de mieux prépaprer les RDVs avec de l'apport de connaissance, de permettre un meilleur suivi et priorisation des actions de follow-up. Le service permettra en outre des remontées terrain en continu.
secteur_BANQUE  secteur_ASSURANCE  IA  client_MATMUT 
june 2018 by unknowns
Bancassurance : ING et Axa s’associent
Les deux mastodontes s'allient pour créer une plateforme numérique centralisée de bancassurance, Axa étant en chagre de l'asurance quand ING sera référent sur les activités bancaires.
Six pays sont concernés : la France, l'Allemagne, l'Italie, le République Tchèque, l'Autriche et l'Australie
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT  Axa  ING 
june 2018 by unknowns
Selon une étude Pindrop, l’utilisation des technologies vocales par les entreprises triplera au cours des 12 prochains mois
"D’après les résultats de cette étude, le nombre d’entreprises qui prévoient d’utiliser la voix pour communiquer avec leurs clients va tripler. Plus des deux tiers (67 %) prévoient d’utiliser des assistants à commande vocale pour la majorité des interactions avec leurs clients, tandis que près d’une entreprise sur quatre prévoit de les utiliser pour toutes les interactions, ce qui témoigne d’une confiance croissante dans les capacités de ces technologies.

Sur le marché, on note de fortes attentes pour les technologies vocales. Ainsi, selon cette étude, 94% des responsables en entreprises considèrent la technologie vocale comme un levier essentiel de la satisfaction client ; 88 % estiment qu’elle représente un avantage concurrentiel ; 57 % estiment qu’elle augmentera l’efficacité opérationnelle et autant déclarent que l’utilisation de la technologie vocale réduira le coût de chaque transaction client."
Avec 3 technos qui se démarquent : Microsoft Cortana, Google Home et Amazon Echo
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT  IA  acteur_GAFA 
june 2018 by unknowns
Cdiscount se met à l’assurance de prêt immobilier
Cdiscount va proposer des services d'assurance de prêt immobilier avec la Banque Casino. Ces services pourraient être jusqu'à 75 moins chères que les offres du marché. L'e-commerçant profite ainsi d'une loi de début d'année qui permet de changer d'assurance tous els ans à condition que les garanties soient au moins équivalente.
Pour aboutir à un parcours client 100% numérique, Banque Casino a également travaillé avec Utwin, fintech.
secteur_ASSURANCE  secteur_BANQUE  client_MATMUT  acteur_ecommerce 
june 2018 by unknowns
Comment la voiture autonome va chambouler l'assurance
L'avénement des voitures autonomes devraient générer des baisses d'accident, le modèle économique des assureurs devraient alors évoluer. Les accidents pourraient ainsi diminuer de moitié d'ici 2030 et le nombre de voitures en circulation baisser lui aussi du fait de la hausse du partage du parc. La relation pourrait alors évoluer du conducteur vers la voiture
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT  client_B4B  secteur_TRANSPORT  marché_AUTO 
june 2018 by unknowns
Amazon reportedly had discussions about offering home insurance
Amazon songerait à proposer des offres d'assurance habitation en lien avec les services connectés proposés par la firme de Seattle sur la Home.
L'annonce a fait baissé les cours de bourses des principales maisons d'assurance américaines.
secteur_ASSURANCE  marché_HOME  client_MATMUT  acteur_GAFA 
june 2018 by unknowns
Santé : Harmonie Mutuelle veut soutenir les start-ups du médical
Harmonie Mutuelle a conclu un partenariat avec la Snitem pour soutenir les start-up du secteur de l'assurance.
« La prévention et l’accompagnement sont indéniablement deux pistes à exploiter en profondeur sur lesquelles l’innovation a toute sa place. C’est pourquoi nous sommes ravis de contribuer à cette réflexion d’avenir », souligne Virginie Malnoy, directrice de la région Centre Île et Hauts de France d’Harmonie Mutuelle.
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT  HarmonieMutuelle 
june 2018 by unknowns
Prêt aux PME : Allianz investit dans Lendix
Allianz fait partie du nouveau tour de table à hauteur de 32M d'€ mené pour financer Lendix, plateforme de prêt orienté pour els PME/TPE
secteur_BANQUE  secteur_ASSURANCE  client_B4B  client_MATMUT  acteur_STARTUP  Lendix 
june 2018 by unknowns
"Nous privilégions l'intraprenariat en mode start-up"
CNP lance Youse, un site d'offres de garantie de paiements de loyers des locataires auprès des propriétaires.
Fabernovel a notamment accompagné le groupe pour la partie développement et communication média.
secteur_ASSURANCE  marché_PARTICULIERS  client_BOUYGUES 
june 2018 by unknowns
BlaBlaCar lance son assurance auto : BlaBlaSure !
Blablacar et Axa lancent une assurance commune : Blablasure
Les covoitureurs pourront désormais être assurés sur tous les trajets.
"Pour contracter cette assurance, les démarches se feront via le site internet de BlaBlaCar. Si aucun tarif n'a été dévoilé, la société de covoiturage ne cache pas son envie à long terme de calculer ses prix en fonction des notes des utilisateurs de sa plateforme."
secteur_TRANSPORT  secteur_ASSURANCE  client_RENAULT  client_MATMUT  acteur_STARTUP  blablacar 
june 2018 by unknowns
AG2R La Mondiale – Matmut : le rapprochement validé par les assemblées générales
Les assemblées générales de AG2R La Mondiale et la Matmut ont validé le rapprochement des 2 entités. Les deux groupes avaient annoncé leurs velléités de mariage fin 2017 afin de constituer, à terme, un groupe représentant plus de 12 milliards d’euros de cotisations, ce qui en fera – si le rapprochement va à son terme – le troisième groupe français d’assurance de personnes.
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT 
june 2018 by unknowns
Luko repense l'assurance habitation en alliant digitalisation et prédiction
Luko, insurtech française lève 2M d'€. Son modèle, une offre en ligne et intuitive pour les particuliers, des boitiers connectés et des tarifs en moyenne 8 à 15% moins élévés que la concurrence
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT  acteur_STARTUP 
june 2018 by unknowns
Amazon mène un tour de table de 12 millions de dollars dans l’AssurTech indienne Acko
Amazon investit dans une start-up indienne d'assurance 100% en ligne.
"Pour la partie «économie d’Internet», Acko vise pour l’instant les sites e-commerce, mais également les compagnies de VTC et les produits des sites de voyages. En avril, la start-up a déjà lancé un produit d’assurance destiné aux passagers de la compagnie de VTC Ola, concurrente d’Uber. Ces derniers sont par exemple couverts en cas d’accident mineur ou s’ils ratent leur vol à cause de la circulation. "
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT  acteur_STARTUP  pays_INDE 
may 2018 by unknowns
FRENCH ASSURTECH : LE FLEURON DE L’INNOVATION EN ASSURANCE S’INSTALLE À NIORT
"A travers ces collaborations, les assureurs visent à :
⁄ Développer leur utilisation des objets connectés (proposer de nouveaux services pour entre autres encourager leurs assurés à adopter des comportements plus vertueux)
⁄ Intégrer des solutions d’intelligence artificielle (libérer du temps à leurs conseillers qui pourront se consacrer à des tâches à plus haute-valeur ajoutée)
⁄ S’approprier la technologie blockchain (automatisation d’actes de gestion afin de fluidifier les processus de changement de contrats, de déclaration des sinistres et de dédommagements…)
⁄ Optimiser leurs parcours clients (aucun papier à remplir pour s’inscrire, seulement un formulaire en ligne en moins de 5 minutes)."
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT  acteur_STARTUP 
may 2018 by unknowns
Matmut, solide sur les dommages, a rebondi en 2017
L'an dernier, Matmut a dégagé un bénéfice net de 32,2 millions d'euros, soit un bond de plus de 80% par rapport à 2016, une année qui avait été particulièrement mauvaise à cause notamment du coût élevé des inondations.
son chiffre d'affaires, qui correspond aux cotisations encaissées, a augmenté de plus de 3% à 2,1 milliards d'euros
Avant la mariage avec AG2R (prévu pour début 2019)
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT 
may 2018 by unknowns
Indépendants : Uber et Axa renforcent leur partenariat
Au mois de juillet 2017, Axa et la plateforme de réservation de chauffeurs VTC, UBER, annonçait la mise en place d’un accord en prévoyance pour les chauffeurs partenaires d’Uber. 10 mois plus tard, ce partenariat est renforcé. Outre les garanties santé et décès contenues dans le premier accord, les chauffeurs, mais également les coursiers Uber, bénéficieront de nouvelles couvertures notamment en cas d’arrivée d’un enfant. Cette assurance demeure prise en charge par Uber.
Parallèlement, le nouvel accord entérine le lancement d’une plateforme digitale d’assurances affinitaires à destination des chauffeurs et coursiers d’Uber. Elle prévoit de proposer des extensions de couvertures en matière de protection contre la perte de revenus en cas de maladie ou de blessures corporelles, de protection de la famille, de retraite ou encore d’épargne.
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT  Axa  Uber 
may 2018 by unknowns
Allianz France crée un système de passerelle entre ses réseaux de distribution
Permettre à ses clients de tirer le meilleur parti de l’expertise de chacun de ses réseaux de distribution. C’est dans cette optique qu’Allianz France a lancé sa première expérimentation du dispositif « Passerelles 2020 », en déployant une passerelle entre l’ensemble des 1800 conseillers salariés du réseau salarié Allianz Expertise & Conseil (AEC) et 600 agents généraux volontaires.

ALLIER LES EXPERTISES

Ce dispositif permet d’allier les expertises patrimoniales et protection sociale du réseau AEC avec celles en assurances dommages et responsabilité des agents généraux et d’orienter les clients vers le meilleur spécialiste en fonction de leurs besoins, via un système de recommandations.

Cette passerelle a pour objet l’envoi aux agents généraux volontaires de recommandations qualifiées portant sur les besoins d’assurance dommages et responsabilité civile des clients professionnels et particuliers du réseau AEC.

LE CHOIX DU CLIENT

Si le client est d’accord et souhaite un contact de proximité, il sera orienté vers l’agent général géolocalisé comme étant le plus proche de son adresse, afin qu’il puisse l’aider à trouver la solution adaptée à sa situation. Les clients du réseau AEC peuvent également opter pour une relation sans intermédiaire de proximité en étant mis en relation avec la plateforme Allianz En Ligne pour répondre à leurs besoins en assurance dommage et responsabilité.
secteur_ASSURANCE  marché_PARTICULIERS  client_MATMUT  Allianz 
may 2018 by unknowns
Assurance auto : une nouvelle réglementation européenne
La proposition présentée ce mardi 24 mai garantit aux victimes d'accidents impliquant des véhicules automoteurs qu'elles recevront l'intégralité de l'indemnisation à laquelle elles ont droit, même en cas d'insolvabilité de l'assureur.

Les règles modernisées prévoient, par ailleurs, que les conducteurs ayant des antécédents de sinistres dans un autre État membre auront droit au même traitement que les preneurs d'assurance nationaux, ce qui pourrait leur donner accès à de meilleures conditions d'assurance.
Voici les principaux changements apportés à la réglementation :

insolvabilité de l'assureur: si l'assureur du véhicule impliqué dans un accident est insolvable, les victimes seront rapidement et intégralement indemnisées dans leur État membre de résidence. Dans les situations transfrontières, cela fera porter la responsabilité financière ultime au secteur de l'assurance de l'État membre d'origine de l'assureur, tout en permettant l'indemnisation rapide des victimes;
relevé de sinistres: les assureurs devront appliquer aux relevés de sinistres délivrés par un assureur d'un autre État membre le même traitement qu'à ceux délivrés dans leur État membre. Cela devrait permettre aux preneurs d'assurance à l'étranger de bénéficier de primes d'assurance plus avantageuses, d'un niveau égal à celles des consommateurs nationaux;
conduite sans assurance: les pouvoirs des États membres en matière de lutte contre la conduite sans assurance seront renforcés, ce qui devrait contribuer à remédier à ce problème qui alourdit les primes des automobilistes honnêtes;
montants minimaux de couverture: les citoyens de l'UE bénéficieront du même niveau de protection minimale lorsqu'ils voyagent dans l'UE. La proposition harmonise à l'échelle de l'UE les niveaux minimum de couverture des dommages corporels et matériels, qui, à l'heure actuelle, diffèrent légèrement d'un État membre à l'autre;
champ d'application: pour renforcer la sécurité juridique, la proposition incorpore la jurisprudence récente de la Cour de justice de l'Union européenne à la directive. Les règles prévoient désormais clairement la couverture des accidents survenant lors de l'utilisation habituelle d'un véhicule à des fins de transport, y compris sur des propriétés privées.
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT  acteur_GOV 
may 2018 by unknowns
RGPD : MMA propose un auto diagnostic pour les TPE/PME
peu de chefs d’entreprise ont vraiment conscience de ce que cela implique réellement et ignorent encore les risques liés aux données. C’est partant de ce constat que MMA lance son diagnostic en ligne permettant aux TPE et PME de mesurer leur niveau d’exposition aux risques grâce à un questionnaire spécifique.

Les chefs d’entreprise disposent alors d’une évaluation chiffrée du risque leur permettant de réaliser que la protection de l'entreprise sur l’aspect des données est aussi importante que la protection des locaux en cas de sinistre.

PRÉVENTION ET PROTECTION

De plus, la marque du groupe Covéa met à leur disposition un contrat qui offre de larges garanties :

les dommages immatériels subis par l’entreprise (pertes de données, perte d’exploitation, cyber-extorsion, etc.)
la responsabilité civile pour les cas de divulgation d’informations confidentielles, diffamation en ligne par un salarié, etc.
secteur_ASSURANCE  marché_PARTICULIERS  MMA  client_MATMUT 
may 2018 by unknowns
CNP enregistre une belle progression sur la collecte d'epargne retraite en unité de compte
L’assureur des contrats d’assurance-vie de la Banque Postale, de CNP Patrimoine et des anciens contrats Caisse d’Epargne annonce une « forte progression de la collecte nette épargne retraite en unités de compte ».
1,7 milliard d’euros de collecte nette sur les unités de compte, pour 2 milliards d’euros de décollecte sur les fonds en euros : dans ses résultats trimestriels, le groupe CNP Assurances se félicite d’une « amélioration continue du mix produits sur l’ensemble des zones géographiques ».

Sur le seul marché français, le premier assureur-vie, en encours, annonce que le pourcentage d’unités de compte (UC) dans les versements a fortement progressé au premier trimestre 2018 : 24,1% en ce début 2018 contre « 19% un an plus tôt ». En France, toujours, la collecte brute en UC a ainsi progressé de 34,9%, « porté par le dynamisme de BPCE, la Banque Postale et CNP Patrimoine ». Par ailleurs, CNP affirme que les « encours des supports euro-croissance atteignent 207 millions d’euros contre 26 millions d’euros il y a un an ».
CNP  secteur_ASSURANCE  marché_  EPARGNE 
may 2018 by unknowns
Accord VYV et groupe Arcade
Le groupe mutualiste Vyv et le groupe Arcade, 4éme bailleur social français, sont entrés en discussion exclusive afin d’étudier les synergies possibles entre les deux groupes, et favoriser « l’émergence d’un nouveau modèle, associant l’ensemble des savoir-faire de l’habitat à une palette de services », indique un communiqué. Outre des valeurs communes liées à leur ancrage dans le monde de l’économie sociale, les deux groupes annoncent avoir déjà identifié des synergies territoriales et métiers. « L’alliance de l’expertise logement du groupe Arcade et de l’expertise santé du groupe Vyv, notamment l’offre de gestion des soins et services d’accompagnement, permettront de développer des offres adaptées aux locataires et adhérents », soulignent les deux groupes.

UN ACCORD FIN 2018

Pour les deux entités, les discussions en cours pourraient permettre de constituer une offre à forte valeur ajoutée ayant pour objectifs de favoriser l’émergence d’un nouveau modèle d’opérateur du logement socialet d’accompagner leurs ambitions de développement au plan national. Elles devraient aboutir à la signature d’un accord de partenariat d’ici la fin de l’année, en concertation avec les partenaires historiques des groupes Vyv et Arcade.
secteur_ASSURANCE  marché_ASSURANCE  VVY  Arcade 
may 2018 by unknowns
Fusion sur l 'epargne salariale entre AG2R et Humanis
Les compagnies de protection sociale Humanis et AG2R La Mondiale ont annoncé jeudi la fusion de leurs activités d’épargne salariale, dans un contexte de multiples rapprochements dans le secteur de l’assurance.
“Inter Expansion-Fongepar, la société dédiée à l’épargne salariale du groupe Humanis (…) et Prado Épargne, la société de gestion d’épargne salariale d’AG2R La Mondiale, unissent leurs expertises et leurs moyens”, ont annoncé les deux groupes dans un communiqué commun, précisant que la procédure de fusion était engagée depuis le 1er mai à la suite de l’accord du régulateur du secteur. La nouvelle entité, qui devrait gérer près de 600.000 comptes pour un peu moins de six milliards d’euros d’encours, sera détenue à 55% par Humanis et à 15% par AG2R La Mondiale. Le géant CNP Assurances – contrôlé par l’Etat via la Caisse des Depôts -, qui était déjà présent au sein d’Inter Expansion-Fongepar, en prendra le reste, soit 30%.
Cette alliance s’inscrit dans un contexte de multiples rapprochements dans le secteur français de l’assurance, notamment mutualiste: de plus en plus d’acteurs cherchent à unir leurs forces pour surmonter les vicissitudes d’une réglementation plus contraignante et d’une concurrence accrue. AG2R La Mondiale comme Humanis y ont déjà pris leur part: le premier a annoncé l’an dernier son union avec Matmut. Le second a dit en mars avoir ouvert des discussions pour rapprocher certaines activités, notamment de retraite, avec Malakoff Méderic.
secteur_ASSURANCE  marché_ASSURANCE  Humanis  AG2R 
may 2018 by unknowns
Resultats 2017 de la Matmut en forte hausse + 83% RN
En 2017, la Matmut a enregistré un résultat net en hausse de 83% à 32,2 millions d'euros par rapport à l'année précédente. Sur le plan de la production, l'assureur a connu un exercice dynamique. Il gère au 31 décembre 2017 plus de 6,8 millions de contrats d'assurance (+0,9% sur un an), au bénéfice des plus de 3,3 millions de sociétaires (+1,1%) qui lui font confiance pour la protection de leur personne, leur famille et leurs biens ou de leur entreprise. Son chiffre d'affaires total 2017 s'est élevé à près de 2,1 milliards d'euros (+3,1%).
Sur son cœur de métier, l'assurance dommages, le groupe s'est développé, avec un chiffre d'affaires en progression de 4% sur un an. Une activité qui représente 81,5% de son chiffre d'affaires total.
L'activité santé, de son côté, y participe pour 15% tandis que l'épargne, l'assurance-vie et les services financiers représentent, eux, 3,5 % du revenu total du groupe.
client_MATMUT  secteur_ASSURANCE  acteur_ASSUREURS 
may 2018 by unknowns
Digitess: le nouveau service d'AG2R pour accompagner les ESS dans leur transformation numérique
Le programme, piloté par AG2R LA MONDIALE et Simplon.co et courant sur trois ans, propose un accompagnement global sur l’ensemble de la chaîne de valeur digitale (diagnostic, stratégie, accompagnement, acculturation et formation, outils, services, contenus, digitalisation interne, solutions numériques). Il permet d’offrir aux structures choisies une réponse adaptée à leurs besoins numériques, en s’appuyant sur l’expertise technique des partenaires de Simplon.co. Le soutien financier d’AG2R LA MONDIALE permet quant à lui de cofinancer les projets à hauteur de 30 à 50%.
acteur_ASSUREURS  secteur_ASSURANCE  prospect_AG2R 
may 2018 by unknowns
BPCE inaugure la chaire d’enseignement du Data engineering et Intelligence Artificielle pour la Banque et l’Assurance
Portée par Albert Bifet, enseignant-chercheur à Télécom ParisTech, cette chaire répond à une demande grandissante des élèves désireux d’élargir leurs compétences en se formant à l’analyse et aux grands enjeux du Big data qui touchent tous les domaines d’activité, dans le monde entier. Elle vise à consolider la formation en science des données des élèves-ingénieurs (filières Science des données et Traitement du Signal pour l’Intelligence Artificielle) et des étudiants en Mastère Spécialisé Big Data.

Avec le Groupe BPCE comme partenaire exclusif, la Chaire Data Engineering et Intelligence Artificielle pour la Banque et l’Assurance poursuivra plusieurs objectifs parmi lesquels : proposer des études de cas concrets en Intelligence Artificielle et des projets contribuant à la formation des élèves ingénieurs et des étudiants en mastère Spécialisé Big Data ; donner des conférences et intervenir dans des cours ciblés de l’Ecole sur les enjeux de la science des données et sur les perspectives ; proposer des sujets et encadrer des stages, thèses professionnelles ; participer au comité de veille mis en place par l’Ecole sur le domaine des formations en science des données.
acteur_ASSUREURS  secteur_ASSURANCE  prospect_BPCE  secteur_BANQUE  verticale_  IA 
may 2018 by unknowns
1,74 Md€ de chiffre d'affaires pour le premier exercice d'Aesio
Adrea, Apréva et Eovi MCD, voit son chiffre d’affaires progresser de 5% pour s’établir à 1,74 Md€ en 2017 (1,65 Md€ en cumul des trois mutuelles en 2016). Dans un communiqué, Aesio indique que les « récents succès sur le marché des grands comptes » contribuent à cette progression et amorcent « un virage bien négocié vers le grand collectif ».
Le portefeuille de clients grands comptes du deuxième groupe mutualiste en assurances de personnes regroupe plus de 2 500 contrats, représentant environ 325 000 personnes protégées. Aesio est recommandé par 45 conventions collectives nationales, en santé, mais aussi en prévoyance, ce qui correspond à plus de 9 000 entreprises adhérentes et plus de 130 000 personnes protégées. Des partenariats ont aussi été noués avec les principaux courtiers nationaux.
marché_ASSURANCE  secteur_ASSURANCE  mutuelle  fusion 
may 2018 by unknowns
Malakoff Mederic developpe son offre en associant à 3 start-ups
Le groupe de protection sociale Malakoff Médéric annonce avoir conclu des partenariats avec trois start-ups pour renforcer son offre de services au sein de ses gammes d’assurance complémentaire santé. Un mouvement qui s’inscrit dans la lignée du plan stratégique « MM20 », intégrant notamment la création d’un fonds d’investissement de 150 millions d’euros pour aider au développement de start-ups des mondes de la fintech et de la healthtech.

Malakoff Médéric s’est ainsi rapproché de trois start-ups :

Libheros, plateforme facilitant l’organisation des soins à domicile
Medoucine, start-up intégrant un réseau de quelque 200 thérapeutes en médecine douce (acupuncture, chiropraxie…)
Deuxième Avis, plateforme permettant depuis désormais deux ans l’accès à une deuxième expertise médicale dans les cas complexes.
secteur_ASSURANCE  marché_ASSURANCE  marché_  MUTUELLE  Malakoff 
may 2018 by unknowns
Groupe Matmut : réorganisation de la Direction Générale
Du fait de la diversification, qui un impact sur ses activités Matmut, se réorganise avec de nouveaux postes. Notamment, une Direction Générale Adjointe Relation Sociétaire et une Direction Générale Adjointe Finances et Patrimoine. Corollaire, plusieurs nominations ont été dévoilées : François Farcy, Directeur Général Adjoint, se voit confier la responsabilité de la Coordination Métiers. David Quantin est nommé Directeur Général Adjoint Organisation, Systèmes d’Information et Innovation. Olivier Requin devient Directeur Général Adjoint Assurance IARD. Tous trois sont membres du Comité de Direction du Groupe.
secteur_ASSURANCE  client_MATMUT 
may 2018 by unknowns
Voiture autonome : le gouvernement veut que ça roule dès 2020
Le message est clair : l'heure de l'action publique a sonné, avec un rétro-planning ambitieux : faire rouler des voitures autonomes de niveau 3 (le conducteur délègue la conduite à des destinations prédestinées) et 4 (le conducteur délègue la conduite) dès 2020 sur les routes françaises (lire dossier de l'Argus). A cette fin, la France autorise, dès 2019, les expérimentations à grande échelle sur ses routes, suite à une cinquantaine de tests qui se sont jusqu'ici déroulés sans incident.

« Cette stratégie repose sur une vision commune partagée entre les acteurs industriels et publiques, souligne Anne-Marie Idrac. Elle pose un cadre en identifiant les blocs juridiques, souvent européens, à résoudre en matière de responsabilité, d’expérimentations, d’homologations, de cyber-risques, de protection des données personnelles, d’infrastructures ou encore de code de la route ». Si la France se veut fer de lance en la matière, riche de deux constructeurs automobiles et d'équipementiers avancés sur le sujet, l’ancienne secrétaire d’État aux Transports sait que l'enjeu économique est européen. Elle n’a pas hésité à s’adresser à Claire Depré, chef de l’unité transports intelligents et DG de Move à la Commission européenne, pour que la France travaille plus étroitement avec Bruxelles : « Sur le financement européen, si vous pouviez nous expliquer la clé de vos tiroirs…, nous on a compris la clé des nôtres ».

LA FRANCE VEUT DEVENIR LE CHAMPION MONDIAL DE LA VOITURE AUTONOME

Inscrit dans le cadre de la loi Pacte (plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) du ministre de l’économie, Bruno Le Maire, mais aussi de la loi d’orientation sur les mobilités, la voiture autonome bénéficie de financement à l’échelle nationale et notamment de 300 M€ prévus pour les fameuses expérimentations auxquels viendront rapidement s’ajouter une partie des budgets consacrés à l’intelligence artificielle – autre cheval de bataille qui vient aussi de faire l’objet d’un rapport – et de ceux dévolus à la modernisation de l’infrastructure (100 M€ à court terme). Un appel à projet en milliards d’euros doit enfin permettre de capitaliser sur des cas d’usage. L’idée consiste à homologuer rapidement les véhicules et comme le souligne Bruno Le Maire « préciser le régime de responsabilité ». Pour l’heure, « C’est celui qui conduit l’expérimentation qui a la responsabilité », note Elisabeth Borne, la ministre chargée des transports.
client_RENAULT  client_B4B  client_MATMUT  secteur_ASSURANCE  secteur_BANQUE  secteur_TRANSPORT 
may 2018 by unknowns
Une banque digitale encore imparfaite
En revanche, quand l'évaluation fait ressortir 3 domaines sur lesquels les personnes interrogées expriment le plus de réserves, on trouve certainement là matière à réfléchir à des pistes d'amélioration possible pour la relation « digitale », indépendamment de toute autre approche. La communication et le conseil, les produits et les tarifs, l'ouverture de compte : ces points durs de l'expérience utilisateur ne sont pas nécessairement ceux qui viennent à l'esprit alors qu'ils sont cruciaux aux yeux des clients.

Bien sûr, le besoin de conseil ne fait pas partie des surprises et il est incontestable qu'il constitue une lacune criante des solutions actuelles. Ce ne devrait pourtant pas être une fatalité. Au contraire. Avec les possibilités qu'offrent les technologies modernes, notamment en matière d'analyse de données, les moyens de fournir au client les informations qu'il recherche et les recommandations qui l'aident à réaliser ses projets ne peuvent plus reposer uniquement sur un interlocuteur humain plus ou moins compétent.

L'analyse est plus délicate sur le sujet des produits et tarifs. Mon interprétation est que, d'une part, les plates-formes web et mobiles qui n'offrent qu'une partie du catalogue de la banque commencent à devenir un vrai problème pour les consommateurs qui ne veulent plus avoir à se déplacer en agence, quel que soit leur besoin. D'autre part, je soupçonne que, pour beaucoup de personnes, l'usage des canaux en ligne est indissociable de produits gratuits ou, a minima, à coût réduit (et il n'est pas aisé d'y remédier).

Enfin, l'ouverture de compte reste un point de contention majeur. Même si elle n'intervient qu'une fois dans une vie de client, elle est critique, autant pour le taux de transformation en conquête que pour asseoir la satisfaction dès l'entrée en relation et dans la durée. Comme je l'ai évoqué plus en détails par le passé, les exigences d'immédiateté, de transparence, de simplicité et de personnalisation définissent en effet la première impression et affectent la perception du service pour longtemps.

En synthèse, ce qu'il faudra retenir de l'enquête de J.D. Power est donc avant tout l'impératif pour les institutions financières de poursuivre leurs efforts afin de faire de leurs outils « digitaux » les supports d'une expérience client optimale, dans laquelle l'accessibilité et la facilité d'utilisation ne supportent aucun compromis.
secteur_BANQUE  secteur_ASSURANCE  client_B4B  client_MATMUT  marché_PAIEMENTS  marché_PARTICULIERS  pays_USA 
may 2018 by unknowns
Moonshot accélère l'indemnisation avec Lydia
Jean-Laurent Granier, PDG de Generali France, rappelait récemment qu'un défi majeur de l'assurance aujourd'hui est l'exigence de « temps réel » qu'expriment ses clients. La jeune pousse Moonshot-Internet repousse les limites en la matière en proposant une indemnisation réellement instantanée, grâce à une collaboration avec Lydia.

C'est logiquement dans le domaine du voyage que la startup met en œuvre cette nouvelle initiative, puisque les produits qu'elle propose aux professionnels du secteur sont automatisés et se prêtent donc particulièrement à l'accélération du traitement des sinistres. Sa garantie contre les retards de vol, notamment, profitera de cette amélioration : la réalisation du risque, détectée via une connexion aux données de trafic aérien, déclenche la procédure de dédommagement dès l'atterrissage du voyageur.

Dans le cas où ce dernier est reconnu comme client de Lydia, le règlement correspondant est effectué immédiatement dans son porte-monnaie mobile, identifié par son adresse de messagerie ou son numéro de téléphone mobile. Jamais l'indemnisation n'avait été aussi rapide et simple, ne demandant aucune action de la part de l'assuré. Pour les autres utilisateurs, un virement classique est réalisé mais il requiert au préalable de transmette un IBAN, par SMS, et les délais usuels, entre 2 et 3 jours ouvrés, s'appliquent.
secteur_ASSURANCE  acteur_STARTUP  client_MATMUT  client_B4B  Lydia 
may 2018 by unknowns
Résultats T1 2018 : l’activité assurance de BNP Paribas progresse de 10,8%
Pour ces activités (tant épargne que protection), les revenus se montent à 661 M€ au 31 mars 2018, soit une hausse de 10,8% par rapport au premier trimestre 2017. En particulier, la collecte en unités de compte grimpe de 18,3% par rapport à la même période l’année précédente.

Sur les segments épargne et protection, le résultat avant impôt passe de 326 M€ au premier trimestre 2017 à 369 M€ au premier trimestre 2018.
Une croissance que le groupe espère voir se poursuivre grâce à sa stratégie de développement de partenariats en France comme à l’international. En particulier, le groupe va lancer, au Japon, de nouveaux produits d’assurance en partenariat avec le réseau de SuMiTrust.

En France, les choses se précisent pour Cardif Iard, la nouvelle co-entreprise avec Matmut puisque le groupe annonce le démarrage en mai des premières commercialisations d’assurance auto et habitation.
secteur_ASSURANCE  secteur_BANQUE  client_MATMUT  prospect_BNP 
may 2018 by unknowns
Allianz désormais unique actionnaire d’Euler Hermes
C’est fait. Cinq mois après avoir annoncé son intention d’augmenter sa participation au sein d’Euler Hermes, Allianz est désormais l’unique propriétaire de l’assureur-crédit. A l’issue de l’offre publique d’achat simplifiée ouverte du 9 au 20 avril derniers, le groupe allemand – qui détenait 63% des actions l’an dernier - a atteint 94,91% du capital et des droits de vote théoriques d’Euler Hermes. Les conditions légales ayant été remplies le 27 avril, Allianz a mis en œuvre un retrait obligatoire sur les restantes d’Euler Hermes qu'il ne détenait pas encore, suivi de la radiation de la cote d’Euronext Paris le même jour.

UN INVESTISSEMENT DE 1,85 MD€

« Cette opération est une étape importante dans la stratégie du groupe Allianz de déployer du capital dans des activités stratégiques telles qu'Euler Hermes, qui livre une performance opérationnelle solide », indique l’assureur-crédit dans un communiqué. Au total, Allianz aura investi 1,85 Md€ dans cette transaction. Pour rappel, il y a quinze ans, Euler et Hermes, les filiales respectives des groupes AGF et Allianz dédiées à l'assurance crédit, avaient décidé de fusionner.
secteur_ASSURANCE  prospect_ALLIANZ 
may 2018 by unknowns
Malakoff Médéric sur une bonne dynamique
près une année 2016 difficile, Malakoff Médéric affiche des résultats en nette progression en 2017. Le chiffre d'affaires augmente de 6,8% et atteint 4,05Mds d'euros et le résultat net bondit à 61M d'euros.
Pour 2018, Malakoff Médéric se montre « confiant ». Interrogé sur l 'étude en cours avec Humanis de l'opportunité d'un rapprochement de leurs activités de retraite complémentaire et d'assurance de personnes , Thomas Saunier confirme que la décision de confirmer ou non ce projet sera prise en juin, comme les deux groupes de protection sociale l'avaient indiqué.

Malakoff Médéric poursuit par ailleurs ses investissements dans la transformation digitale et les data. Il y a déjà consacré 20 millions d'euros sur l'enveloppe de 100 millions d'euros prévue sur cinq ans. Il dispose par ailleurs d'un fonds de 150 millions d'euros, lancé l'an dernier en partenariat avec Idinvest Partners, pour investir dans des assurtech, des start-up de la « healthtech » ou des jeunes pousses spécialisées dans les services aux entreprises.
secteur_ASSURANCE  prospect_MALAKOFF 
may 2018 by unknowns
Ce que préparent les banques et assurances dans le numérique en 2018
elon une étude de Next Content pour Quadient, une des priorités des banques et assurances à horizon 2020 est de rendre le client le plus autonome possible. 62% des décideurs de l'assurance (58% des banquiers) souhaitent mener des projets liés à l'intelligence artificielle. Autre enjeu important pour les deux années à venir : le règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), qui entrera en vigueur le 25 mai prochain. 54% des assureurs citent ce chantier comme une transformation décisive pour leurs activités, contre 37% chez les banques. Ces dernières ont un autre chantier réglementaire de taille avec la directive européenne sur les services de paiement (DSP2) mi-2019.
Près de 8 dirigeants sur 10 ont désormais des projets en matière de conversationnel (chatbot, assistant vocal…). 15% des répondants indiquent avoir mené un projet chatbot sur 2017 et 42% en ont prévu pour 2018.
Les banques et assurances misent aussi sur le mobile en 2018. Les chantiers d'enrichissement des applications ou des sites mobiles sont nombreux, en particulier autour des processus transactionnels (souscription, signature, scans de documents…). 44% des dirigeants des deux secteurs envisagent d'ajouter la signature électronique, le scan de documents et la reconnaissance sur mobile. A noter que 36% des personnes interrogées envisagent l'agrégation de comptes (50% des banques).
secteur_BANQUE  secteur_ASSURANCE  client_B4B  chatbot  digital 
april 2018 by unknowns
Mouvements de regroupements chez les assureurs et les mutuelles
début mars, Axa déboursait 15,3 Mds$ pour s'offrir XL Group, un mouvement qui secoue le secteur mais qui ne saurait cacher des mouvements similaires chez les mutuelles de santé, assureurs mutualistes et groupes de protection sociale :

- AG2R La Mondiale et la Matmut devront constituer un nouvel ensemble dès 2019
- La Macif et Aesio (déjà le fruit d'un regroupement il y a 2 ans), veulent s'unir en 2020
- Malakoff Médéric et Humanis étudient un rapprochement de leurs activités retraite complémentaire et assurances de personnes
- constitution du groupe Vyv en 2017 (Harmonie Mutuelle + MGEN)

En 2006 il y avait 1 150 mutuelles de santé, en 2016 il en restait 450 ! mais aujourd'hui changement d'echelle, les mariages se font désormais entre grands

raisons de la course à la taille :
- réglementation, dont les exigences sont de + en + lourdes à porter
- pression concurrentielle intense notamment en provenance des banques, exacerbée par la récente généralisation complémentaire santé d'entreprise, et apparition assurtech, et début d'intérêt exprimé par les GAFA, notamment Amazon

consolidation = résister à l'écrasement des marges, besoin de globalisation et de diversification pour les acteurs de la protection sociale afin de pouvoir offrir toute la gamme de produits, économies d'échelle....

Mais rapprochement difficiles notamment dans l'économie sociale, pas strucurés pareil que les sociétés capitalistes
newbiz_MALAKOFF  secteur_ASSURANCE  acteur_ASSUREURS  acteur_MUTUALISTES  acteur_GAFA  acteur_STARTUP  assurtech  amazon  malakoof-mederic 
april 2018 by unknowns
Nouveau tour de table pour l'assurtech Alan
Alan vient de lever 23M€ auprès de Index Ventures via le fonds Partech, et Xavier Niel
Au total la startup a levé 35M€ depuis sa création en 2016. Son offre de complémentaire santé en ligne a convaincu 7 000 salariés de PME, et indépendants (au total 850 entreprises)
newbiz_MALAKOFF  secteur_ASSURANCE  marché_COMPLEMENTAIRE  marché_ENTREPRISES  acteur_STARTUP  alan  levée-de-fonds 
april 2018 by unknowns
Les assurtech françaises en 2017
Elles ont levé plus de 80M€ en 2017 contre 26,1M€ en 2016

Plus de 40% font partie de la catégorie service aux assureurs et aux courtiers. Les Assurtech sont donc avant tout des fournisseurs technologiques des assureurs plutôt que des concurrents ». Dans cette catégorie de fournisseurs de services, Kleinblue Ratings cite notamment les sociétés Dreamquark, Shift Technologies (spécialisées sur l’intelligence artificielle), Utocat (blockchain), Actudata (big data), ou encore HS Data, Mister Doe, Choov (réglementation).

« 38% des acteurs sont des courtiers. Cette catégorie regroupe des intermédiaires innovant en termes d’expérience client (+Simple), de segment de clientèle visé (Assur up, Wilow), de technologies (Meteo protect) (…) Alan est la seule Insurtech à disposer, à ce jour, de l’agrément comme compagnie d’assurance »
secteur_ASSURANCE  acteur_STARTUP  vc  levée-de-fonds 
april 2018 by unknowns
Point sur les investissements mondiaux en Assurtech
En 2017 le nombre total des investissement dans les Assurtech a augmenté de 39%, avec une augmentation en valeur de 32% à 2,3Mds$. En Europe on note une auhmentation de 118% en volume et de 385% en valeur a 679M$.

L'assurance IARD a représenté 42% des investissements mondiaux
secteur_ASSURANCE  acteur_STARTUP  vc  levée-de-fonds  assurtech 
april 2018 by unknowns
Insurlytech dévoile son offre d'assurance auto & habitation à la demande
Editrice de logiciels BtoB pour le secteur de l’assurance, la start-up rennaise change ici de marché avec un produit BtoC avec lequel elle se positionne comme courtier-gestionnaire en assurances. "Le digital a fait évoluer, dans tous les secteurs, notre façon de consommer au quotidien avec des services de plus en plus mobiles et flexible dans le monde de la banque, des déplacements, des loisirs… Et avons constaté un décalage indéniable sur le secteur de l’assurance avec des offres couplant produits et risques et non centrées sur le client"

Commercialement, en tant que courtier distributeur-gestionnaire, la start-up a noué des partenariats avec Generali, Europ assistance et Stelliant pour le risque, l’assistance et la gestion des sinistres. "Nous leur reversons une partie des primes collectées. Et avons développé l’offre Leoacare sous forme d’API pour la commercialiser à des tiers au sein de leurs parcours clients", précise Noureddine Bekrar.
secteur_ASSURANCE  acteur_STARTUP  marché_ASSURANCE  auto  habitation  assurtech  leocare 
march 2018 by unknowns
La startup Cbien devient Valoo et lance une nouvelle fonctionnalité
L'assutech qui permet de faire l'inventaire de ses biens pour faciliter les déclarations de sinistres permet désormais d'assurer des objets à la journée
secteur_ASSURANCE  acteur_STARTUP 
march 2018 by unknowns
La Matmut se développe sur la télémédecine
Partenariat entre la mutuelle Ociane Groupe Matmut et Mediaviz, spécialiste de la télémédecine.

Les mouvements de rapprochements et initiatives e-santé des assureurs s’accélèrent, alors que la loi de financement de la Sécurité Sociale prévoit de faire entrer la télémédecine dans le droit commun cette année
client_MATMUT  secteur_ASSURANCE  acteur_ASSUREURS  secteur_SANTE  télémedecine 
february 2018 by unknowns
Look After My Bills ajoute du service dans l'univers des comparateurs
Le service Look After My Bills du comparateur britannique "The Big Deal" montre le pas pour le futur des comparateurs : une fois inscrit, l'utilisateur ne s'occupe plus de son fournisseur d'énergie, ce sont les algorithmes de l'entreprise qui vont sélectionner à tout moment la solution la plus économique pour son usage.

Pour le moment le concept n'est envisagé que sur des marchés suffisamment banalisés pour que le prix puisse constituer le critère essentiel de sélection, mais certains réfléchissent déjà à son extension à des services plus complexes comme l'assurance
secteur_ASSURANCE  comparateurs 
february 2018 by unknowns
Les assureurs mutualistes portent l'association Niort Tech
C'est à Niort que la plupart des assureurs mutualistes ont installés leur siège, et c'est ensemble qu'ils décident de soutenir la Niort Tech, et surtout le ancement d'un accélérateur Assurtech
secteur_ASSURANCE  acteur_ASSUREURS  acteur_STARTUP  acteur_ASSURTECH 
february 2018 by unknowns

bundles : secteur-ASSURANCE

Copy this bookmark:



description:


tags: